Le débat inachevé des historiens français sur les « lois mémorielles » et la pénalisation du négationnisme : retour sur une décennie de controverse

Résumé : Cet article revient sur les controverses qui ont divisé la profession historienne en France, depuis le début des années 2000, sur la question des lois mémorielles, avant d’être relancées par la récente proposition de loi sur la pénalisation de la négation des génocides, dite loi Boyer. Il expose les argumentaires opposés d’associations comme Liberté pour l’Histoire et le CVUH, et plaide pour une mise à distance de la notion de « loi mémorielle » qui n’a jusqu’à présent guère contribué à clarifier les débats. Rappelant que la voie reste étroite entre la judiciarisation du passé et la licence accordée au négationnisme, il propose une politique active de soutien à la recherche comparatiste sur les génocides plutôt que l’instrumentation politique de questions aussi sensibles par la loi.
Type de document :
Article dans une revue
Revue arménienne des questions contemporaines, 2012
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01510050
Contributeur : Boris Adjemian <>
Soumis le : mardi 18 avril 2017 - 22:23:13
Dernière modification le : jeudi 20 avril 2017 - 01:10:53
Document(s) archivé(s) le : mercredi 19 juillet 2017 - 15:28:18

Fichier

RAQC15_lois.pdf
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01510050, version 1

Collections

Citation

Boris Adjemian. Le débat inachevé des historiens français sur les « lois mémorielles » et la pénalisation du négationnisme : retour sur une décennie de controverse. Revue arménienne des questions contemporaines, 2012. 〈halshs-01510050〉

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

69

Téléchargements du document

44