Disponibilités alimentaires, niveaux de risque apparent et état nutritionnel en milieu rural sahélien burkinabé

Résumé : Depuis les crises alimentaires des années 70 et 80, les pays sahéliens ont exploré diverses stratégies pour gérer le risque d'insécurité alimentaire. Cependant, privilégiant souvent l'ordre apparent des choses, ces approches intègrent mal les déterminants complexes de la vulnérabilité alimentaire et de ses conséquences nutritionnelles. La recherche que nous avons menée, dans une province de l'Est du Burkina Faso, avait pour objectif d'explorer les concordances ou disparités entre un diagnostic territorial de la vulnérabilité alimentaire, hiérarchisant des niveaux de risque apparent, une étude approfondie de ses déterminants et l'état nutritionnel des individus. Des indicateurs des contraintes climatiques, géographiques et de gestion du milieu, recueillis dans les 280 villages de la province, ont permis de hiérarchiser quatre zones selon l'intensité et la récurrence des risques alimentaires. Des enquêtes ont été menées dans un échantillon aléatoire de 180 cours collectives (pour 30 villages, 600 ménages et 5600 individus). Elles ont recueilli des informations socio-démographiques, économiques, sur la gestion de la soudure alimentaire (anticipation, durée, vente de bétail, aide), une estimation des disponibilités céréalières et des mesures anthropométriques des individus. Seuls les indices nutritionnels de déficit énergétique sont analysés ici : indice poids-taille (P-T) de 0 à 9 ans, indice de masse corporelle (IMC) chez les adultes et IMC-pour-âge de 10 à 20 ans. Un niveau de malnutrition plus faible est observé dans la zone de risque apparent maximal : meilleur indice P-T chez les moins de 5 ans (p=0.005) comme chez les 5-9 ans (p<0.0001), IMC plus élevé chez les adolescents garçons (p=0.012) et filles (p=0.0003), et chez les adultes hommes (p=0.01) comme femmes (p<0.0001). Les trois autres zones de risque se distinguent peu les unes des autres. La zone de risque maximal est celle où l'anticipation de la soudure alimentaire a été la plus précoce (p=0.01), où les disponibilités céréalières finales ont été les plus importantes (p=0.03) et où les ménages disposaient du plus de revenus avant soudure. Après ajustement sur ces caractéristiques, la relation initiale entre zone de risque et état nutritionnel ne se modifie que légèrement. En revanche, si l'on ajuste sur les caractéristiques socio-démographiques, elle s'estompe davantage : la zone de risque maximal reste globalement celle où l'état nutritionnel est meilleur, mais ceci n'est plus significatif que chez les enfants de 5-9 ans (p=0.01), les adolescentes filles (p=0.03) et les femmes (p=0.008). Cette analyse montre que le niveau de risque alimentaire apparent, évalué d'après les contraintes environnementales, est loin de correspondre à la réalité de l'état nutritionnel des individus. L'analyse suggère que, confrontés à des conditions de production alimentaire difficiles de façon récurrente, les ménages ont développé des stratégies d'adaptation à relativement long terme, permettant de gommer partiellement les aléas saisonniers.
Type de document :
Communication dans un congrès
2ème Atelier International "Voies alimentaires d'amélioration des situations nutritionnelles en Afrique de l'Ouest : Le rôle des technologues alimentaires et des nutritionnistes ", Nov 2003, Ouagadougou, Burkina Faso
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [11 références]  Voir  Masquer  Télécharger

http://hal.ird.fr/ird-00275320
Contributeur : Pierre Janin <>
Soumis le : mercredi 23 avril 2008 - 12:19:48
Dernière modification le : mercredi 23 avril 2008 - 14:13:25
Document(s) archivé(s) le : mardi 15 juin 2010 - 16:55:42

Fichier

Disponibilites_alimentaires_ri...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

Collections

IRD

Citation

Pierre Janin, Yves Martin-Prével. Disponibilités alimentaires, niveaux de risque apparent et état nutritionnel en milieu rural sahélien burkinabé. 2ème Atelier International "Voies alimentaires d'amélioration des situations nutritionnelles en Afrique de l'Ouest : Le rôle des technologues alimentaires et des nutritionnistes ", Nov 2003, Ouagadougou, Burkina Faso. 〈ird-00275320〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

453

Téléchargements de fichiers

182