Etude à l'aide d'urée enrichie en 15N de la fertilisation azotée du riz inondé à Madagascar

Résumé : Les travaux comprennent trois étapes : - la comparaison entre supergranules d'urée, la perlurée et une solution d'urée placés à 1 cm ou 10 cm de profondeur. L'essai mené à Ansirabé a montré que la profondeur de localisation était le facteur le plus important. - des apports fractionnés de supergranules ou de perlurée : les supergranules apportés à 21 ou 42 j après repiquage donnent les meilleurs résultats. - une cinétique de prélèvement de l'azote. L'essai mené près d'Arivonimamo a permis de montrer la bonne efficacité des supergranules d'urée. La dynamique de prélèvement est expliquée par la forte proportion de NH3 (relativement à NH4) régnant dans la sphère de diffusion de l'ammoniaque dérivée du supergranule.
Type de document :
Article dans une revue
L'Agronomie Tropicale, 1990, 45 (1), pp.3-30
Liste complète des métadonnées

http://hal.ird.fr/ird-00464137
Contributeur : Rémi Gaudin <>
Soumis le : mardi 16 mars 2010 - 10:13:30
Dernière modification le : lundi 17 mai 2010 - 09:49:43
Document(s) archivé(s) le : jeudi 30 juin 2011 - 11:28:53

Fichier

AgroTROP_1990.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : ird-00464137, version 1

Collections

Citation

Jacques Dupuy, Rémi Gaudin, Guido D'Onofrio. Etude à l'aide d'urée enrichie en 15N de la fertilisation azotée du riz inondé à Madagascar. L'Agronomie Tropicale, 1990, 45 (1), pp.3-30. 〈ird-00464137〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

478

Téléchargements de fichiers

694