Croître ou dépérir : lieux intégrés, lieux oubliés sur l'axe Dakar-Mali

Résumé : Prendre différents points et les analyser les uns par rapport aux autres, à travers l'évolution des systèmes de communications (position géographique, accessibilité, moyens de transports), révèle l'organisation spatiale en cours. Les points émergent d'autant plus que les liens et les transports avec le centre sont développés. Comme s'il y avait des points en creux (sans relations avec le centre) et des points en relief (avec relations). Les échelles de relations sont ainsi bien différentes selon les cas et ne rendent pas compte de la géographie des proximités. L'espace sénégalais, par l'exemple de cinq points particuliers, est présenté selon une orientation géographique est - ouest, celle qui a guidé l'ensemble des relations entre les points secondaires et le point principal (Dakar), depuis que le Sénégal est entré dans l'économie mondiale. Cette orientation prend aujourd'hui d'autant plus d'importance que le Sénégal est intégré à un espace économique commun (UEMOA) dont la clé de voûte est un axe Ouest - Est.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Le chemin de fer en Afrique, Karthala ; PRODIG ; SEDET, pp.69-86, 2006
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [5 références]  Voir  Masquer  Télécharger

http://hal.ird.fr/ird-00632444
Contributeur : Jérôme Lombard <>
Soumis le : vendredi 14 octobre 2011 - 12:59:50
Dernière modification le : vendredi 16 novembre 2018 - 02:16:51
Document(s) archivé(s) le : dimanche 15 janvier 2012 - 02:22:12

Fichier

Chemindefer2.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

Citation

Jérôme Lombard. Croître ou dépérir : lieux intégrés, lieux oubliés sur l'axe Dakar-Mali. Le chemin de fer en Afrique, Karthala ; PRODIG ; SEDET, pp.69-86, 2006. 〈ird-00632444〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

328

Téléchargements de fichiers

231