Forêts de Cochinchine et "bois coloniaux", 1862-1900

Résumé : L'histoire des quarante premières années de sylviculture coloniale en Cochinchine permet de corriger les représentations que l'on se donne aujourd'hui de l'état des boisements en Indochine au début de la colonisation. Loin d'être des forêts vierges encore à peine exploitées, les archives coloniales de la fin du 19ème siècle montrent un couvert déjà largement entamé par des exploitations forestières destructrices. Le régime forestier colonial naissant, pragmatique et libérale, a ensuite laissé libre cours à une extraction non contrôlée pour répondre au formidable appel d'air de la demande coloniale. Ce n'est qu'en 1891, quarante ans après le début de la colonisation, que des premières mesures conservationnistes tentent de mettre en place des exploitations méthodiques en périmètres réservés.
Type de document :
Article dans une revue
Autrepart - revue de sciences sociales au Sud, Presses de Sciences Po (PFNSP), 2000, 15, pp.49 à 72
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [4 références]  Voir  Masquer  Télécharger

http://hal.ird.fr/ird-00663146
Contributeur : Frédéric Thomas <>
Soumis le : jeudi 26 janvier 2012 - 10:49:38
Dernière modification le : mardi 15 mai 2018 - 14:26:05
Document(s) archivé(s) le : vendredi 27 avril 2012 - 02:35:02

Fichier

F.Thomas_ForeI_tCochinchine.pd...
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

  • HAL Id : ird-00663146, version 1

Collections

Citation

Frédéric Thomas. Forêts de Cochinchine et "bois coloniaux", 1862-1900. Autrepart - revue de sciences sociales au Sud, Presses de Sciences Po (PFNSP), 2000, 15, pp.49 à 72. 〈ird-00663146〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

427

Téléchargements de fichiers

520