Pour une anthropologie symétrique entre "développeurs" et "développés"

Résumé : Dans leurs analyses de projets de développement, certains anthropologues refusent le principe de symétrie consistant à interroger les " développeurs " avec la même posture compréhensive qu'ils accordent aux populations qu'ils étudient d'habitude. A partir de deux cas, cet article montre que cela aboutit à des démonstrations peu rigoureuses et des interprétations biaisées. Tout en affirmant un tel principe de symétrie, nombre de travaux français en anthropologie du développement tendent à négliger les dispositifs institutionnels et l'analyse des pratiques et des représentations des développeurs. Une telle omission laisse dans l'ombre des parts importantes de ce qui constitue l'intervention de développement (les configurations institutionnelles, la réflexivité des agents de développement, les projets comme dispositifs socio-techniques, etc.), dont l'analyse éclaire pourtant la réalité des interventions et de leurs effets.
Type de document :
Article dans une revue
Cahiers d'études africaines, Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, 2011, pp.491-509
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [10 références]  Voir  Masquer  Télécharger

http://hal.ird.fr/ird-00734424
Contributeur : Philippe Lavigne Delville <>
Soumis le : vendredi 21 septembre 2012 - 17:31:05
Dernière modification le : mercredi 17 février 2016 - 12:25:53
Document(s) archivé(s) le : samedi 22 décembre 2012 - 03:38:51

Fichier

lavignedelville_article_CEA_dr...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

Citation

Philippe Lavigne Delville. Pour une anthropologie symétrique entre "développeurs" et "développés". Cahiers d'études africaines, Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, 2011, pp.491-509. 〈ird-00734424〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

340

Téléchargements de fichiers

1536