Caractériser la fertilité des sols de rizières par une mesure à l'interface des métabolismes azoté et carboné de la plante : théorie, méthode et applications.

Rémi Gaudin 1, *
Résumé : Chez le riz irrigué, plusieurs conditions rendent possible l'étude de l'assimilation de l'ammoniaque à partir d'un simple suivi de la concentration en ammoniaque de la solution du sol. Ces conditions tiennent au sol, à la plante et notamment à son métabolisme de l'azote; elles se conjuguent favorablement dans le cas de la fertilisation avec les supergranules d'urée. Les régulations mises en oeuvre à l'interface des métabolismes carboné et azoté de la plante laissent alors leur marque dans la cinétique de disparition de l'ammoniaque dérivant du supergranule. Cette marque est un mécanisme du premier ordre dont la constante de vitesse est directement liée à la capacité métabolique de la plante et notamment à son activité photosynthétique. Sa mesure au champ offre donc un moyen de caractériser la fertilité de la rizière. Du point de vue du fonctionnement du système racinaire, l'observation du mécanisme du premier ordre va de pair avec la notion de division du travail entre quelques racines assimilatrices et les autres racines exploratrices.
Document type :
Reports
Complete list of metadatas

Cited literature [9 references]  Display  Hide  Download

http://hal.ird.fr/ird-00838083
Contributor : Rémi Gaudin <>
Submitted on : Monday, June 24, 2013 - 4:44:07 PM
Last modification on : Friday, September 16, 2016 - 3:16:33 PM
Long-term archiving on : Wednesday, September 25, 2013 - 4:11:25 AM

File

BF_Riziculture.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : ird-00838083, version 1

Collections

IRD | LARA

Citation

Rémi Gaudin. Caractériser la fertilité des sols de rizières par une mesure à l'interface des métabolismes azoté et carboné de la plante : théorie, méthode et applications.. 1991. ⟨ird-00838083⟩

Share

Metrics

Record views

1103

Files downloads

673