Caractériser la fertilité des sols de rizières par une mesure à l'interface des métabolismes azoté et carboné de la plante : théorie, méthode et applications.

Rémi Gaudin 1, *
Résumé : Chez le riz irrigué, plusieurs conditions rendent possible l'étude de l'assimilation de l'ammoniaque à partir d'un simple suivi de la concentration en ammoniaque de la solution du sol. Ces conditions tiennent au sol, à la plante et notamment à son métabolisme de l'azote; elles se conjuguent favorablement dans le cas de la fertilisation avec les supergranules d'urée. Les régulations mises en oeuvre à l'interface des métabolismes carboné et azoté de la plante laissent alors leur marque dans la cinétique de disparition de l'ammoniaque dérivant du supergranule. Cette marque est un mécanisme du premier ordre dont la constante de vitesse est directement liée à la capacité métabolique de la plante et notamment à son activité photosynthétique. Sa mesure au champ offre donc un moyen de caractériser la fertilité de la rizière. Du point de vue du fonctionnement du système racinaire, l'observation du mécanisme du premier ordre va de pair avec la notion de division du travail entre quelques racines assimilatrices et les autres racines exploratrices.
Type de document :
Rapport
1991
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [9 références]  Voir  Masquer  Télécharger

http://hal.ird.fr/ird-00838083
Contributeur : Rémi Gaudin <>
Soumis le : lundi 24 juin 2013 - 16:44:07
Dernière modification le : vendredi 16 septembre 2016 - 15:16:33
Document(s) archivé(s) le : mercredi 25 septembre 2013 - 04:11:25

Fichier

BF_Riziculture.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : ird-00838083, version 1

Collections

IRD | LARA

Citation

Rémi Gaudin. Caractériser la fertilité des sols de rizières par une mesure à l'interface des métabolismes azoté et carboné de la plante : théorie, méthode et applications.. 1991. 〈ird-00838083〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

1077

Téléchargements de fichiers

642