La figure de Pénélope ou l'immobilité dans le contexte des migrations circulaires

Résumé : Mobilité et immobilité peuvent s’envisager comme les deux facettes d’un même questionnement, à savoir le positionnement de l’individu dans l’espace et dans le temps. Un individu est qualifié de mobile en regard d’autres qui sont qualifiés d’immobiles, et inversement. Cependant, cette situation d’immobilité n’est que rarement interrogée en tant que telle – contrairement à celle de mobilité -, de même que les relations, les liens entre ces deux situations. Un autre paradoxe tient au fait que la mobilité est observée alors que les groupes, les individus sont en situation d’immobilité ou d’installation.
Liste complète des métadonnées

http://hal.ird.fr/ird-01497777
Contributeur : Florence Boyer <>
Soumis le : mercredi 29 mars 2017 - 11:37:08
Dernière modification le : jeudi 3 mai 2018 - 13:14:03

Identifiants

Collections

Citation

Florence Boyer. La figure de Pénélope ou l'immobilité dans le contexte des migrations circulaires. e-migrinter, MIGRINTER, 2013, 〈http://e-migrinter.revues.org/229〉. 〈ird-01497777〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

110