Le Niger, espace d'émigration et de transit vers le sud et le nord du Sahara : rôle et comportement des acteurs, recompositions spatiales et transformations socio-économiques

Résumé : L’espace migratoire nigérien se caractérise surtout par la persistance des migrations circulaires et l’affirmation de cet espace comme lieu de transit entre le nord et le sud du Sahara. Une approche globale des mobilités spatiales dans les villes de transit (Niamey et Agadez) et dans une région de départ des migrants circulaires (région de Tahoua) a permis de montrer comment les migrations internationales constituent une ressource économique et sociale pour ces espaces. Dans les régions de départ, une relation de dépendance apparaît entre ceux qui restent et ceux partent : les migrations circulaires absorbent une partie du surplus de main d’oeuvre et répondent aux besoins des espaces locaux. Dans les villes de transit, le passage des migrants constitue une ressource incertaine ; elle dépend de la pérennité de cette route migratoire.
Type de document :
Rapport
[Research Report] Université Abdou Moumouni; Institut de Recherche pour le Développement (IRD). 2009
Liste complète des métadonnées

http://hal.ird.fr/ird-01497790
Contributeur : Florence Boyer <>
Soumis le : mercredi 29 mars 2017 - 11:51:58
Dernière modification le : jeudi 30 mars 2017 - 01:08:18

Identifiants

Collections

Citation

Florence Boyer, Mounkaila Harouna, Amadou Boureima. Le Niger, espace d'émigration et de transit vers le sud et le nord du Sahara : rôle et comportement des acteurs, recompositions spatiales et transformations socio-économiques. [Research Report] Université Abdou Moumouni; Institut de Recherche pour le Développement (IRD). 2009. 〈ird-01497790〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

30