Quête de savoir, quête d'espoir ? L'étrange destin des étudiants azharis sénégalais en Égypte

Résumé : Chaque année, des dizaines d'étudiants quittent le Sénégal, avec une petite bourse et un billet d'avion, pour se rendre à la célèbre et prestigieuse université d'Al Azhar, pendant que d'autres encore prennent le chemin de l'Égypte pour tenter de s'y inscrire par leurs propres moyens. L'attraction que cette université millénaire exerce, depuis plusieurs siècles, sur les lettrés musulmans africains n'est pas nouvelle. Pourtant, les projets des étudiants, les conditions d'accueil et de formation ainsi que leur encadrement se sont progressivement modifiés. Les Arabisants, ou les « intellectuels non euro-phones » comme les désigne Ousmane Kane (2003) sont nombreux au Séné-gal à être passés à Al Azhar ou à « avoir fait » l'Égypte. Et pourtant, leurs trajectoires ne sont pas similaires et méritent d'être analysées, pour com-prendre le rôle central du Caire dans ces parcours migratoires. Si le statut social, le réseau et l'environnement de départ sont des éléments fondamen-taux dans la compréhension des parcours des étudiants azharis, nous nous sommes tout particulièrement attachés, dans cette contribution, à décrire la formation au sein de l'université au regard du vécu des étudiants azharis, d'enquêtes ethnographiques 1 et d'analyse de données issues de l'adminis-tration universitaire. Cette approche a permis d'appréhender les changements en cours au sein des réseaux de formations « musulmans » qui se déploient entre le Sénégal et l'Égypte plus particulièrement. Car, au delà de la formation , il sera également question du choix et du type d'apprentissage que les étudiants souhaitent réaliser véritablement. En se rendant à Al Azhar, ils ne marquent pas seulement une appartenance religieuse, ils expriment aussi une adhésion à une culture arabe séculaire, mais aussi séculière. Ces étudiants, nous le verrons, ne renoncent pas à la culture francophone. En effet, ils ont tous de multiples appartenances qu'ils désirent faire reconnaître. Pour réali-ser cette étude, nous avons croisé l'analyse des données statistiques collec-tées à l'Université Al Azhar avec les entretiens et les enquêtes menés au Cai-re auprès des étudiants en formation. L'objectif étant de rendre lisibles les parcours de ces étudiants et de mieux comprendre les circulations migratoi-res entre l'Afrique de l'Ouest et le monde arabe. Nous entendons ainsi mieux faire partager nos connaissances acquises par des méthodes différentes 2 .
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

Cited literature [23 references]  Display  Hide  Download

http://hal.ird.fr/ird-02067978
Contributor : Sophie Bava <>
Submitted on : Thursday, March 14, 2019 - 3:03:35 PM
Last modification on : Wednesday, March 20, 2019 - 1:08:37 AM
Long-term archiving on : Saturday, June 15, 2019 - 8:02:10 PM

File

BAVA SALL 2013 +®tudiants azh...
Files produced by the author(s)

Identifiers

Citation

Sophie Bava, Mamadou Sall. Quête de savoir, quête d'espoir ? L'étrange destin des étudiants azharis sénégalais en Égypte. Sénégal (2000-2012). Les institutions et politiques publiques à l’épreuve d’une gouvernance libérale, Sous la d° de M-C Diop, CRES-KARTHALA, 2013, 541-562., 2013. ⟨ird-02067978⟩

Share

Metrics

Record views

26

Files downloads

24