Le nickel, le chrome, le cobait et le manganèse dans les gisements de latérites de Nouvelle-Calédonie: Etude exploratoire sur la toxicité et l'exposition humaine.

Résumé : Le projet Toxicité du nickel – Le nickel, le chrome, le cobalt et le manganèse dans les gisements de latérites de Nouvelle-Calédonie (Etude exploratoire (essentiellement bibliographique) sur la toxicité et l’exposition humaine) propose un rapport sur l’état des connaissances concernant la toxicité pour l’homme de concentrations élevées de nickel et autres métaux associés dans les milieux ultrabasiques miniers de Nouvelle-Calédonie. Ce projet permet de donner quelques pistes pour l’élaboration d’un cahier des charges d’une étude de biosurvaillance d’exposition des populations résidant dans les zones d’exploitations minières des latérites nickélifères en NC. Quelle est la toxicité directe (pour l’humain) du métal Nickel quand il est présent significativement et naturellement (roche, sol, eau et air) dans les environnements « ultrabasiques », comme ceux des massifs miniers de Nouvelle-Calédonie ? L’objectif de ce projet est double: (i) synthétiser et intégrer les connaissances scientifiques et techniques sur d’une part la géochimie environnementale, et d’autre part sur la biodisponibilité du Ni, Co, Cr et Mn; et (ii) sur base de ces résultats, proposer un cahier des charges qui définira objectivement les axes prioritaires et la méthodologie à suivre pour la mise en oeuvre d’un programme spécifique de surveillance visant à caractériser l’exposition environnementale à ces métaux. Le projet « Toxicité des poussières de l’activité du nickel » – Evaluation préliminaire (essentiellement bibliographique) de la toxicité des particules de sols latérites en Nouvelle-Calédonie – propose un rapport sur l’état des connaissances concernant la toxicité pour l’homme de concentrations élevées de nickel et autres métaux associés dans les milieux ultrabasiques miniers de Nouvelle-Calédonie. Ce projet permet de donner quelques pistes pour l’élaboration d’un cahier des charges d’une étude de biosurvaillance d’exposition des populations résidant dans les zones d’exploitations minières des latérites nickélifères en NC. Quelle est la toxicité directe (pour l’humain) du métal Nickel quand il est présent significativement et naturellement (roche, sol, eau et air) dans les environnements « ultrabasiques », comme ceux des massifs miniers de Nouvelle-Calédonie ? L’objectif de ce projet est double: (i) synthétiser et intégrer les connaissances scientifiques et techniques sur d’une part la géochimie environnementale, et d’autre part sur la biodisponibilité du Ni, Co, Cr et Mn; et (ii) sur base de ces résultats, proposer un cahier des charges qui définira objectivement les axes prioritaires et la méthodologie à suivre pour la mise en oeuvre d’un programme spécifique de surveillance visant à caractériser l’exposition environnementale à ces métaux.
Complete list of metadatas

http://hal.ird.fr/ird-02157474
Contributor : Bariller Laurence <>
Submitted on : Monday, June 17, 2019 - 1:07:55 AM
Last modification on : Wednesday, July 10, 2019 - 8:12:21 AM

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - NoDerivatives 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : ird-02157474, version 1

Citation

Jean-Lambert Join, Julie Jeanpert, Benoît Dewandel, Pierre Genthon, Gaëlle Bouichet, et al.. Le nickel, le chrome, le cobait et le manganèse dans les gisements de latérites de Nouvelle-Calédonie: Etude exploratoire sur la toxicité et l'exposition humaine.. [Rapport de recherche] CNRT "Nickel et son environnement". 2011. ⟨ird-02157474⟩

Share

Metrics

Record views

14