Mesure in situ des teneurs 2 en Nouvelle-Calédonie

Résumé : La détermination quantitative des teneurs par fluorescence X portable en contexte minier, que ce soit lors de la phase d'exploration, de sondage ou d'exploitation sur front, rencontre deux difficultés majeures : l'humidité et la granulométrie. Quel que soit l'angle d'approche pour traiter ces problèmes (préparation de l'échantillon, compensation ou prise en compte de ces facteurs dans les algorithmes de traitement), il n'en reste pas moins qu'un appareillage portable ne donne qu'une image très localisée des teneurs. Typiquement, la profondeur de pénétration des rayons X produits par ce type d'instruments n'est que de quelques centaines de μm, 1 à 2 mm au maximum, et la surface de mesure se limite à un spot de moins de 1 cm de diamètre. L'obtention de résultats les plus précis possibles sur une zone très réduite est l'un des objectifs à atteindre, mais dès lors que l'on recherche une réponse à plus grande échelle (front d'exploitation par exemple), la problématique de l'échantillonnage devient primordiale. Pour traiter le problème dans son ensemble, il faut donc s'assurer que : • la mesure en un point est fidèle et juste (i.e. erreurs systématiques et aléatoires les plus faibles possibles), • l'échantillonnage soit suffisamment pertinent pour qu'un nombre limité de mesures permette de déterminer les teneurs réelles. La seconde phase du programme « mesures in situ » se donne deux objectifs, l’amélioration de la précision de la mesure et l’amélioration de la stratégie d'échantillonnage en se focalisant sur les trois points suivants : la teneur en eau, la granulométrie et l’échantillonnage. La maitrise de ces différents paramètres doit permettre à terme d’obtenir des analyses chimiques « proches » des concentrations déterminées par des méthodes classiques de laboratoire.
Complete list of metadatas

Cited literature [17 references]  Display  Hide  Download

http://hal.ird.fr/ird-02160799
Contributor : Bariller Laurence <>
Submitted on : Thursday, June 20, 2019 - 12:02:08 AM
Last modification on : Wednesday, July 10, 2019 - 8:12:20 AM

File

CNRT TomeTech 2017 édition MI...
Files produced by the author(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - NoDerivatives 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : ird-02160799, version 1

Collections

IRD | BRGM | LARA

Citation

Valérie Laperche, Cyrille Métayer, Thomas Quiniou, Philippe Wavrer, Stéphane Brochot. Mesure in situ des teneurs 2 en Nouvelle-Calédonie. [Rapport de recherche] tome Nickel et Environnement, CNRT "Nickel et son environnement". 2017, 168 p. ⟨ird-02160799⟩

Share

Metrics

Record views

10

Files downloads

4