Gratuité des traitements du sida en Afrique : un impératif de santé publique

Résumé : En 2005, la nécessité de proposer une prise en charge médicale, en particulier des programmes d'accès aux médicaments antirétroviraux (ARV), aux personnes qui vivent avec le VIH dans les pays à ressources limitées fait consensus. Ce consensus se fonde tant sur le respect des droits de l'homme, que sur des arguments épidémiologiques et économiques. Cette nécessité a conduit l'OMS à s'engager en 2003 dans l'ambitieux programme « 3 x 5 », dont l'objectif est que trois millions de personnes aient accès aux traitements à la fin de l'année 2005. En Afrique, quelques programmes pilotes se sont engagés dés 1998 dans une prise en charge thérapeutique incluant des médicaments ARV (Côte d'ivoire, Ouganda, Sénégal). Les données scientifiques solides issues de l'analyse de ces programmes permettent d'ores et déjà d'affirmer que le principe de la gratuité d'un paquet minimal de soins pour toutes les personnes vivant avec le VIH doit être affirmé comme le premier principe stratégique à mettre en oeuvre. Demander la gratuité de la prise en charge médicale, comprenant les médicaments antirétroviraux, n'est pas un parti pris idéologique, c'est un choix pragmatique de santé publique. Cet article démontre la non pertinence des principaux arguments sur lesquels se fondent les systèmes de soins payants appliqués à l'épidémie à VIH dans les pays pauvres.
Complete list of metadatas

Cited literature [11 references]  Display  Hide  Download

https://hal.ird.fr/ird-00421038
Contributor : Bernard Taverne <>
Submitted on : Wednesday, September 30, 2009 - 2:21:13 PM
Last modification on : Friday, June 7, 2019 - 1:24:08 AM
Long-term archiving on : Tuesday, June 15, 2010 - 8:42:11 PM

File

Taverne2005.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

Collections

Citation

Bernard Taverne. Gratuité des traitements du sida en Afrique : un impératif de santé publique. 2005. ⟨ird-00421038⟩

Share

Metrics

Record views

592

Files downloads

774