Skip to Main content Skip to Navigation
Reports

Niveaux d'imprégnation et déterminants de l'exposition humaine aux métaux en Nouvelle-Calédonie. Rapport scientifique final

Résumé : - Environ un tiers de la superficie de la Nouvelle-Calédonie est recouverte de formations géologiques riches en métaux d’intérêt tels que le nickel (Ni) et le cobalt (Co), mais également le chrome (Cr) et le manganèse (Mn). - La présence de ces formations constitue une source potentielle d’exposition des populations calédoniennes à ces éléments traces métalliques (ETM), notamment à proximité des zones où le couvert végétal est dégradé voire absent. - Au droit de ces zones, les processus d’érosion chimique et mécanique sont particulièrement actifs et conduisent à la libération des ETM qui sont ensuite dispersés dans l’environnement par voie aérienne (vent) ou par les écoulements d’eau de surface. - Ces ETM sont donc susceptibles de se retrouver dans : - l’eau des creeks et rivières, contaminant les captages d’eau destinée à la consommation humaine, mais également certains produits de la pêche (crevettes de creek et poissons), - l’eau du lagon contaminant les produits de la pêche lagonaire (coquillages, poissons et crustacés), - les sols alluvionnaires cultivés contaminant les cultures qui y sont produites, - les poussières qui se déposent dans les habitations ou à proximité susceptibles d’être inhalées ou avalées. - Toutes ces voies sont susceptibles de contribuer à l’exposition à ces ETM des populations calédoniennes. Et ce d’autant plus que l’intégrité du couvert végétal des massifs ultramafiques calédoniens subit depuis plusieurs décennies différents types de pressions qui contribuent à sa dégradation. Les trois principales pressions à l’origine de ces dégradations sont les feux de brousse, les ongulés envahissants (cerfs et cochons sauvages), ainsi que l’activité minière. Cette dernière pression, outre le fait qu’elle participe à l’accentuation des processus d’érosion, est également susceptible d’amplifier les émissions aériennes de poussières chargées en ETM via les travaux d’excavation, le roulage des engins miniers, les activités de concassage et criblage effectuées sur site ou au travers les émissions atmosphériques des usines métallurgiques. - A ce jour aucune étude n’avait été menée pour évaluer le risque potentiel d’exposition des populations calédoniennes aux ETM. Il n’existe a priori aucune donnée quant aux niveaux d’imprégnation de la population générale néo-calédonienne à ces quatre métaux.
Complete list of metadata

https://hal.ird.fr/ird-02157482
Contributor : Bariller Laurence Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Monday, June 17, 2019 - 1:59:53 AM
Last modification on : Thursday, October 14, 2021 - 3:26:04 AM

File

CNRT Tome STE Edition 2017 MET...
Files produced by the author(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - NoDerivatives 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : ird-02157482, version 1

Collections

Citation

Sylvaine Cordier, Yann Barguil, Yannick Dominique, Audray St-Jean, Stéphane Mengant, et al.. Niveaux d'imprégnation et déterminants de l'exposition humaine aux métaux en Nouvelle-Calédonie. Rapport scientifique final. [Rapport de recherche] Programme Métexpo. Tome Nickel et Santé, CNRT Nickel et son environnement. 2018, 213 p. ⟨ird-02157482⟩

Share

Metrics

Record views

1217

Files downloads

182