L'influence de la végétation et de son évolution dans les processus d'érosion dans les Alpes du Sud

Résumé : cedex, France ; emmanuele.gautier@cnrs-bellevue.fr 2 Résumé : Les terrains marneux des Alpes Françaises du Sud ont connu dans les siècles passés des phases d'érosion intense qui ont laissé dans le paysage de grandes extensions de bad-lands. La dernière phase d'érosion est la mieux connue ; elle s'est étendue du 16ème au 19""" siècles, et serait due à la conjonction d'une péjoration climatique (<>) et d'une très forte pression anthropique sur le milieu (forte population, demande en bois de chauffage te d'oeuvre, extension des cultures et des pâturages au détriment de la forêt). L'ablation annuelle dans ces terrains érodés demeure forte, puisqu'elle est d'environ 1 cm/an; elle est influencée entre autres par la pente, la couverture végétale, l'angle constitué par la pente et le pendage et l'exposition. Aujourd'hui, la déprise rurale et une politique volontariste mené depuis la fin du lgème siècle ont conduit à un doublement de la surface boisée dans les Alpes du Sud. De ce fait, les bad-lands ont stoppé leur progression, la torrentialité a beaucoup diminué, les transports de matériaux dans les cours d'eau aussi. Ces effets sont bien sûr bénéfiques, bien qu'en partie compensés par l'apparition de deux types de problèmes majeurs.-le développement des phénomènes de solifluxion, lié à la fois à la déprise (non-entretien des canaux, drains, murets, chemins, haies) et au reboisement qui favorise l'infiltration de l'eau ; par l'endiguement, les barrages, les extractions de matériaux et le reboisement.-l'encaissement des lits des cours d'eau, dû à un déficit sédimentaire lui même causé M ec Abstract : Marly outcrops of the Southern French Alps suffered in past centuries severe erosion stages that are evidenced by large extension of bad-lands. The last erosion stage is the better documented : from the 16th to the lgth centuries, this stage was caused by the conjunction of a climatic cold period (the Little Ice Age) and of a high human pressure on the environment (high population, deforestation, etc). The soil losses in the marly eroded areas stay high, lcm/year in average; this is influenced by the slope value, the vegetation, the aspect and the angle formed by slope and dip. Since the end of lgth century, forested areas increased twofold, in these regions. Bad-lands extension is stopped, torrential phenomena decreased strongly as well as sediment transportation. However, this positive evolution is balanced by the appearance of two new kinds of phenomena:-the increase in solifluction processes, due to rural abandonment and reforestation;-the entrenchment of river channels due to the "sedimentary deficit".
Complete list of metadatas

Cited literature [16 references]  Display  Hide  Download

https://hal.ird.fr/ird-02157719
Contributor : Luc Descroix <>
Submitted on : Monday, June 17, 2019 - 12:08:12 PM
Last modification on : Friday, October 4, 2019 - 1:31:53 AM

File

descroix_gautier_olivry-2002-0...
Explicit agreement for this submission

Identifiers

Citation

Luc Descroix, Emmanuèle Gautier, Jean-Claude Olivry. L'influence de la végétation et de son évolution dans les processus d'érosion dans les Alpes du Sud. Bulletin du Réseau Erosion, 2002. ⟨ird-02157719⟩

Share

Metrics

Record views

32

Files downloads

9