Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Quantification of wind erosion fluxes during a field to fallow transition in the Sahel (Banizoumbou, Niger)

Résumé : Au Sahel, sous 500 mm de pluie annuelle, l'érosion éolienne constitue un facteur important de la dégradation de l'environnement. Elle cause des pertes en terre et réduit la productivité des sols. Ce travail, conduit dans le Sud-Ouest du Niger, vise à quantifier les flux d'érosion éolienne à l'aide de pièges à sable de type BSNE. L'étude a été menée de 2006 à 2014, sur une parcelle d'abord en culture, puis mise en jachère. Il ressort que les surfaces cultivées sont très sensibles à l'érosion, particulièrement au début de la saison des pluies (mai-juillet), où plus de 90 % des flux sont enregistrés. Une fois la parcelle en jachère, la densification progressive du couvert végétal a provoqué une forte réduction des flux. Par rapport aux résultats obtenus sur le champ en culture, ils ont diminué de 28 % dès la première année de mise en jachère et de 94 % lors de la cinquième année.
Complete list of metadatas

https://hal.ird.fr/ird-02337840
Contributor : Christel Bouet <>
Submitted on : Tuesday, October 29, 2019 - 4:25:49 PM
Last modification on : Tuesday, June 2, 2020 - 1:28:03 PM

Links full text

Identifiers

Citation

A. Abdourhamane Touré, Adamou Didier Tidjani, Jean-Louis Rajot, Christel Bouet, Zibo Garba, et al.. Quantification of wind erosion fluxes during a field to fallow transition in the Sahel (Banizoumbou, Niger). Physio-Géo - Géographie Physique et Environnement, AERES, 2018, Physio-Géo, 12, pp.125-142. ⟨10.4000/physio-geo.6287⟩. ⟨ird-02337840⟩

Share

Metrics

Record views

188