Flux éolien et dynamique des front dunaires dans le Manga, sud-est du Niger - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles revue ivoirienne des sciences et technologies Year : 2016

Wind erosion flux and dune front dynamic in Manga, SE Niger

Flux éolien et dynamique des front dunaires dans le Manga, sud-est du Niger

Abstract

Anthropic and climate changes reduced the vegetation cover and induced dunes movement in South-east of Niger. This work aimed to characterize wind erosion on moving dunes of the Manga in Niger. Specially, it aimed to measure wind erosion flux and to determine the velocity of the dunes fronts dynamics and the optimal period of their movement. Thus, an automatic meteorological station is installed in the village of Kilakina to direction and velocity of wind and rainfall. Metallic pickets have been installed in front of 22 dunes to measure theirs dynamics. And 3 masts of BSNE sand catcher have been installed to characterize wind erosion horizontal flux. The results show that wind erosion flux is maximal at the beginning of the rainy season while wind speeds are high. Dunes front without fixation device are more mobile. On their surfaces wind erosion happened all the year because of wind speed is regularly superior to the threshold velocity. Indeed, wind erosion flux present spatial and temporal variability which make complex thee comprehension of their dynamics.
Dans le Manga (Sud-est du Niger), l'un des effets de la pression anthropique et de la variation climatique se traduit la disparition de la végétation qui a pour principale conséquence la mobilisation du sable dunaire. L'objectif de ce travail est de caractériser l'érosion éolienne au niveau des dunes vives. Spécifiquement, il s'agit de i) mesurer le flux d'érosion éolienne sur les dunes vives et ii) déterminer les vitesses et les périodes optimales de déplacement de ces dunes. La méthodologie utilisée a consisté baliser dans le sens de l'avancée des fronts dunaires avec les piquets en fer 22 dunes répartie au sud du 14e parallèle, à installer une station météorologique automatique et des capteurs de sédiments de type BNSE sur le flanc et au sommet de la dune vive. Les résultats obtenus montrent que l'érosion éolienne est fonction de la vitesse du vent dont les phases de vents extrêmes s'observent avec le passage des tempêtes convectives des débuts de la saison des pluies. Le reste du temps, les vents restent inférieurs à 10 m / s mais régulier. Les fronts dunaires dépourvus de système de fixation sont les plus mobiles. La vitesse moyenne de l'avancée de leurs fronts a été de 5,60 ± 2,02 m / an. La mesure des flux éoliens montre que l'érosion se produit sur les dunes vives toute l'année du fait de l'existence des vents très souvent largement au-dessus de la vitesse seuil d'érosion. Elle connait, cependant, une baisse d'intensité entre août et octobre. Le flux d'érosion mesuré au sommet de la dune vive a atteint en moyenne 1,61 fois (± 0,6) celui mesuré sur le flanc durant la saison des pluies. Cependant, au cours de la saison sèche, le flux mesuré au sommet des dunes a été inférieur à celui mesuré sur le flanc d'en moyenne 3,7 (± 4,8) fois. La variabilité spatiale et temporelle montre ainsi la complexité de l'appréhension de la dynamique des dunes vives dans le Manga.
Not file

Dates and versions

ird-02535542 , version 1 (07-04-2020)

Identifiers

Cite

A.D. Tidjani, A. Abdourhamane Touré, Jean-Louis Rajot, B. Marticorena, C.L. Bielders, et al.. Flux éolien et dynamique des front dunaires dans le Manga, sud-est du Niger. revue ivoirienne des sciences et technologies, 2016, 28, pp.323-332. ⟨ird-02535542⟩
69 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More