Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Fëgg jaay : fripe business ou fripe éthique au Sénégal ?

Résumé : Nombre de travaux ont déjà éclairé le fonctionnement de la filière de la fripe en Afrique subsaharienne, de l’importateur.trice au.à la consommateur.trice 2. Ils ont montré comment la fripe, qui suppose des compétences limitées et des moyens financiers réduits quand on l’écoule au détail, pouvait se transformer en niche économique, pour une population croissante, en période de récession. S’y sont ainsi engouffrés des citadin.e.s précarisé.e.s ou descolarisé.e.s, des diplômé.e.s sans emploi, des paysan.ne.s saisonnier.ère.s, des mères de famille à la recherche de ressources complémentaires. Le secteur a également absorbé de nombreux travailleurs-euses du secteur public, licencié.e.s à la suite des programmes d’ajustement structurel, ou encore des migrant.e.s revenu.e.s au pays ou candidat.e.s à l’émigration.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

Cited literature [20 references]  Display  Hide  Download

https://hal.ird.fr/ird-02875580
Contributor : Sylvie Bredeloup Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, June 19, 2020 - 6:11:52 PM
Last modification on : Friday, October 22, 2021 - 3:42:37 AM

File

Mortdelafripeoufinduncycle.pdf
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

`

Citation

Sylvie Bredeloup. Fëgg jaay : fripe business ou fripe éthique au Sénégal ?. Mouvements : des idées et des luttes, La découverte, 2016, ⟨10.3917/rtm.194.0391⟩. ⟨ird-02875580⟩

Share

Metrics

Record views

258

Files downloads

686