Retards à l'initiation de la PrEP orale chez les travailleuses du sexe en Côte d'Ivoire (projet ANRS 12381 PRINCESSE) - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Poster Year :

Retards à l'initiation de la PrEP orale chez les travailleuses du sexe en Côte d'Ivoire (projet ANRS 12381 PRINCESSE)

(1) , (2) , (3) , (4) , (4) , (4) , (2) , (2) , (5, 6)
1
2
3
4
5
6
Mélanie Plazy
Marcellin N Nouaman
Aline Agoua
  • Function : Author
Clémence Zébago
  • Function : Author
Dao Hervé Zonhoulou
  • Function : Author
Patrick Coffie
  • Function : Author
  • PersonId : 956000
Serge Eholié
  • Function : Author
  • PersonId : 982769

Abstract

Objectifs Décrire les retards et obstacles à l’initiation de la prophylaxie pre-exposition (PrEP) orale des travailleuses du sexe (TS) en Côte d’Ivoire. Matériels et Méthodes Le projet ANRS 12381 PRINCESSE est une cohorte interventionnelle mono-bras, dont les inclusions ont débuté le 26/11/2019, qui vise à évaluer la mise en oeuvre d’une offre de soins globale et communautaire auprès des TS de ≥18 ans dans la région de San Pedro. Il s’organise autour d’une clinique mobile se déplaçant sur 10 sites prostitutionnels (chaque site étant visité toutes les deux semaines) et d’une clinique fixe. La PrEP est proposée à toutes les TS VIH- ; l’initiation est possible après vérification du taux de créatinine (déterminé via un bilan biologique ; résultats valables un mois). L’analyse présentée se limite aux TS VIH- et séronégatives au virus de l’hépatite B (AgHBs-) incluses jusqu’au 30/09/21, et décrit ce qu’il s’est passé entre l’intérêt exprimé pour la PrEP et la prescription de la PrEP (ou la fin de suivi). La probabilité d’initiation de la PrEP après avoir exprimé son intérêt est décrite via une courbe de Kaplan-Meier censurée au 23/11/21 (une analyse censurée à la date de dernière visite a aussi été conduite). Résultats Parmi les 362 TS étaient incluses dans la cohorte PRINCESSE, 302 étaient VIH-/AgHBs-. Sur les 296 TS à qui la PrEP a été présentée (95,2% à l’inclusion), 292 se sont déclarées intéressées (99,7% le jour même). Parmi elles, 192 (65,8% des TS intéressées) ont reçu une prescription de PrEP : 18 le jour même de l’intérêt exprimé (le bilan biologique ayant été réalisé lors d’une précédente visite), 148 lors de la visite suivante (délai médian depuis l’intérêt : 3 semaines [Intervalle Inter-Quartile : 2-6]) et 26 lors d’une visite ultérieure (délai médian : 20 semaines [9-36], soit parce qu’elles n’étaient temporairement plus intéressées (n=3), soit parce qu’elles sont revenues tardivement). Au final, la probabilité de prescription de la PrEP après avoir exprimé son intérêt est de 39,0% à 1 mois et de 56,6% à 3 mois (en censurant sur la date de dernière visite, ces proportions sont respectivement de 50,7% et 74,6%). Parmi les 100 TS qui n’ont pas initié la PrEP malgré un intérêt exprimé, 68 n’ont jamais été revues dans le projet ; parmi les 32 TS qui sont revenues à au moins une deuxième visite suivant leur intérêt pour la PrEP, 4 ont déclaré ne plus être intéressées par la PrEP (délai médian depuis l’intérêt : 12 semaines [10-19]), 1 a été dépistée VIH+ (délai de 2 semaines) et 27 sont revenues plus d’un mois après (leur bilan biologique n’était plus valable). Conclusion Malgré un fort intérêt exprimé pour la PrEP, son initiation reste sous-optimale parmi les TS de PRINCESSE. Les premières analyses exploratoires et discussions avec les équipes terrain suggèrent plusieurs obstacles (mobilité des TS, intérêt mal perçu pour la PrEP, lourdeur du suivi, fidélité des sorties de la clinique mobile), et confirment la nécessité de trouver des solutions adaptées pour rendre la PrEP effective chez les TS.
Fichier principal
Vignette du fichier
poster_afravih_2022_plazy_et_al_princesse_prep.pdf (1.02 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

ird-03883081 , version 1 (02-12-2022)

Identifiers

Cite

Mélanie Plazy, Marcellin N Nouaman, Valentine Becquet, Aline Agoua, Clémence Zébago, et al.. Retards à l'initiation de la PrEP orale chez les travailleuses du sexe en Côte d'Ivoire (projet ANRS 12381 PRINCESSE). 11e AFRAVIH, Apr 2022, Marseille, France. ⟨ird-03883081⟩
0 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More